Catégorie: Documentation
Fichiers:

Texte rédigé par Pierre Delion en 2016.

Article rédigé par Benjamin Royer en 2019.

Article rédigé par Paul Balvet en 1947, cité par François Tosquelles dans son intervention de la même année à l'ENS (Psychopathologie et matérialisme dialectique) : « Il ne faut pas perdre de vue l’objet concret de la psychiatrie : l’interrelation médecin-malade dans une structure (non moins concrète) de la société, à un niveau de son évolution. D’où, d’une part, l’analyse historique du couple médecin-malade, et d’autre part, la conscience permanente, au cours de l’intervention médicale, du fait suivant : à tout moment, l’engagement (l’accrochage dont parle Lagache) et l’ensemble des rapports sociaux médecin-malade sont déjà, non pas une situation “extérieure” à l’homme malade (hors de notre intérêt pratique et scientifique), mais sa situation, c’est-à-dire lui-même, l’être qu’il faut guérir.
Il est curieux que Balvet, nullement influencé par la pensée marxiste, vienne de publier dans Documents un essai sur ce qu’on pourrait appeler la “phénoménologie de l’aliéniste”, qui envisage les mêmes faits dans un autre langage. Nous nous demandons, s’il n’en était pas ainsi, comment comprendre la possibilité même de la psychothérapie : il s’agirait d’un fait “magique” ou “sorcier” ».