c1 corridor web

160 pages, 8 €

ISBN 979-10-94346-23-5

Mars 2019

réédition

> Quatrième de couverture :

« Le vrai directeur de l’hôpital, c’est le malade ! » Leur devise pour une psychiatrie ouverte a valu à Edmée et Philippe Koechlin une invitation de l’université de Montréal, à enseigner et exercer la psychiatrie sur place pendant un an... Cette expérience a donné lieu à un rapport, puis à un récit élaborés depuis le lieu le plus reculé de l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu, dénommé « la salle X » : “Nous avons tenté d’analyser, de façon aussi scientifique que nous le pouvions, la situation que nous avons trouvée et la façon dont, par notre présence et l’action du groupe auquel nous avons tenté de nous intégrer, la situation a évolué” ».
Rien n’en a été retiré pour la réédition de ce livre, paru en 1974 aux éditions Maspéro.

> Extrait de la postface :

« La leçon qu’ils en tirent, et qu’il faut proclamer, c’est que l’orientation technocratique actuelle de la psychiatrie dans les pays capitalistes, fondée sur les notions de rendement et de rentabilité, loin de travailler à détruire l’Asile, le pérennise et même le recrée là où il était en voie de disparition. La distinction entre malades à court, moyen et long terme, corollaire de la notion absurde de rentabilité des soins, est une stupidité criminelle de plus à mettre au compte des technocrates de la santé.
Le récit dénonciateur des Koechlin est de ceux qui appellent avec urgence une réflexion politique ».

(R. Gentis, mai 1974)

> Acheter le livre :

Par courrier postal (bon de commande) / Par carte bancaire ou compte paypal (lien de paiement)

Commander des ouvrages

- Par courrier postal (bon de commande)

- Par internet (carte bancaire ou compte paypal)