c1 gigou web

124 pages, 18 €

ISBN 979-10-94346-27-3

Novembre 2019

DISPONIBLE

> Quatrième de couverture :

C’est d’un élan émancipateur par rapport à la psychiatrie asilaire que le secteur est né ; et c’est à coups de burin portés contre ses inventions les plus humanisantes et vivifiantes que le secteur s’effacera... Ou pas.

Pour parler de son métier d’infirmier psychiatrique, Yves Gigou part de son expérience «aux agités » pour détailler la façon dont il a travaillé ensuite, avec d’autres, à la sectorisation. Dans cette révolution, il insiste sur l’importance de rencontres variées, allant de la psychanalyse à la politique, des activités thérapeutiques créatives à l’animation des groupes, de la lecture au jeu théâtral.

> Sommaire :

Préface par Pierre Delion

1. Une enfance heureuse

2. Le vieil asile

3. Explosions

4. Madame Amado

5. Marina, Monique, Murielle et les autres

6. Le Graal

7. Lucien Bonnafé

8. L'accueil de la folie

9. Un coup de dés

10. Les 39 !

 c1 delion secteur web

208 pages, 20 €

ISBN 979-10-94346-26-6

Novembre 2019

DISPONIBLE

> Quatrième de couverture :

C’est d’un élan émancipateur par rapport à la psychiatrie asilaire que le secteur est né ; et c’est à coups de burin portés contre ses inventions les plus humanisantes et vivifiantes que le secteur s’effacera... Ou pas.

De l’idéal aux réalisations en passant par la nécessaire critique des normes proposées, les équipes qui s’y sont impliquées ont développé localement des pratiques centrées sur le respect de la vie des personnes et leur droit inaliénable à un accueil sur-mesure.

> Sommaire :

Avant-propos

1. Un secteur vivant, toujours en construction, par Pierre Delion

2. Qu'est devenue la psychiatrie de secteur ? par Madeleine Alapetite

3. La psychiatrie de secteur pour faire avec la psychose, par Mathieu Bellahsen

4. Éloge de la pédopsychiatrie de secteur, par Sandrine Deloche

5. Le secteur asymptotique, par Pierre Delion

 c1 negrel web

185 pages, 20 €

ISBN 979-10-94346-25-9

Novembre 2019

DISPONIBLE

> Quatrième de couverture :

C’est entre les maraudes qu’a émergé la parole inédite des amarineurs de la relation de la mission « Sans- abri » de Médecins du monde Marseille.

Cet ouvrage tissé de regards croisés sur leurs activités a été dirigé par Marie-France et Raymond Négrel. Il rassemble les contributions de :

Christophe Baidi
Michèle Benhaïm
Martine Dequet
Amélie Dimech
Corinne Douenel
Michel Glass
Marine Gras
Lancelot Hamelin
Marylise Issa
Marie-France Négrel
Raymond Négrel
Serge Truquet

Avec la participation de Jacques Tosquellas

Préface par Pierre Delion

Cet ouvrage a reçu le soutien de Médecins du monde PACA.

Couverture : portrait de Monsieur Behti, par Marine Gras.

 c1 tos 1947 web

80 pages, 11 €

ISBN 979-10-94346-24-2

Avril 2019

1ère édition

> Quatrième de couverture :

La thérapeutique active impulsée en France par le psychiatre catalan François Tosquelles trouve dans ce texte l’expression de sa cohérence pratique et théorique. Évidemment, il est toujours utile de rappeler que « la société, le système nerveux et l’organisme en général ne sont pas des compartiments irréductibles et isolés ». Mais au-delà de la « connaissance de l’humain » que permet sa lecture – très claire, bien que fort peu orthodoxe – des premiers travaux de Marx, penser l’action psychiatrique dans son évolution même permet à Tosquelles de situer l’objet de la psychiatrie dans ses relations avec les questions sociales et scientifiques du moment, afin d’en modifier les pratiques très concrètes en temps réel et de façonner des outils efficaces, pour guérir – soit précisément ce que d’autres attendaient, ou attendent encore, d’une psychiatrie... toujours à venir.

François Tosquelles (1912-1994) était un psychiatre catalan, marxiste républicain. Réfugié en France en 1939, il devint l’un des principaux artisans de la psychothérapie institutionnelle.

> Présentation de la série "Archives Tosquelles"

 C1 gtpsi 5 web

212 pages, 15 €

ISBN 979-10-94346-22-8

Mars 2019

1ère édition

> Présentation de la collection "Actes du GTPSI"

> Résumé des épisodes précédents

Par Benjamin Royer : « Previously in GTPSI »

> Quatrième de couverture :

Jean Oury
Nous ne sommes pas esclaves de l’architecture, des structures, du surencombrement qui empêchent de travailler : qu’on essaie ici de se dégager de tout cela pour former ne serait-ce que douze concepts, ça suffirait largement !
La plupart du temps, lorsque les psychiatres parlent, ils n’en ont qu’un demi. Dans les phrases qui sortent, on retrouve une demi-pensée prise en salade russe, et ça ne va pas plus loin.
Lorsqu’ils se trouvent en face d’un malade, ils ont les meilleurs alibis: surencombrement, la société contemporaine, la guerre d’Algérie, les deux tiers du monde en famine, etc. Le complexe de la fin du monde, on peut le faire marcher aussi à ce moment-là!
Le principe même du GTPSI, c’est de reposer les problèmes, même s’ils sont en dehors, à première vue, de ce que nous faisons quotidiennement: on s’aperçoit alors qu’en fin de compte, nous sommes bien plus près de ce que nous faisons que si nous avions parlé de salaires.

(Extrait p. 83)

> Acheter le livre :

Par courrier postal (bon de commande) / Par carte bancaire ou compte paypal (lien de paiement)

 c1 corridor web

160 pages, 8 €

ISBN 979-10-94346-23-5

Mars 2019

réédition

> Quatrième de couverture :

« Le vrai directeur de l’hôpital, c’est le malade ! » Leur devise pour une psychiatrie ouverte a valu à Edmée et Philippe Koechlin une invitation de l’université de Montréal, à enseigner et exercer la psychiatrie sur place pendant un an... Cette expérience a donné lieu à un rapport, puis à un récit élaborés depuis le lieu le plus reculé de l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu, dénommé « la salle X » : “Nous avons tenté d’analyser, de façon aussi scientifique que nous le pouvions, la situation que nous avons trouvée et la façon dont, par notre présence et l’action du groupe auquel nous avons tenté de nous intégrer, la situation a évolué” ».
Rien n’en a été retiré pour la réédition de ce livre, paru en 1974 aux éditions Maspéro.

> Extrait de la postface :

« La leçon qu’ils en tirent, et qu’il faut proclamer, c’est que l’orientation technocratique actuelle de la psychiatrie dans les pays capitalistes, fondée sur les notions de rendement et de rentabilité, loin de travailler à détruire l’Asile, le pérennise et même le recrée là où il était en voie de disparition. La distinction entre malades à court, moyen et long terme, corollaire de la notion absurde de rentabilité des soins, est une stupidité criminelle de plus à mettre au compte des technocrates de la santé.
Le récit dénonciateur des Koechlin est de ceux qui appellent avec urgence une réflexion politique ».

(R. Gentis, mai 1974)

> Acheter le livre :

Par courrier postal (bon de commande) / Par carte bancaire ou compte paypal (lien de paiement)

 C1 delion rep

96 pages, 8 €

ISBN 979-10-94346-21-1

Novembre 2018

1ère édition

> Quatrième de couverture :

« Une guerre contre l'humanité dans les pratiques relationnelles est déclarée. La psychiatrie, avec la pédagogie, l'éducatif, la justice, le social, est en première ligne de ce combat. ».

> Extrait de l'avant-propos :

Cet ouvrage « s’adresse à des professionnels désireux de résister à cette tendance entropique alors qu’elle gagne chaque jour en puissance, c’est-à-dire à tenir une position éthique et digne, et à ne plus accepter une errance justifiée par les seules logiques managériales.
Peut-être viendra-t-il aussi en aide, par voie de conséquence, aux personnes concernées par ces métiers de la relation : aux patients, aux enfants, aux personnes dépendantes, aux citoyens en difficultés dont nous sommes devenus, à notre corps défendant, les avocats de leur défense en humanité.
Car quoi qu’il en coûte, nous ne devons plus nous taire face à cette attaque en règle de tout ce qui tisse nos singularités ; nous devons sortir au plus vite de la consternation, en sortir ensemble pour redonner vie à un concept de « collectif » noyé dans les sables d’un individualisme exclusif. Et s’activer aussi, chacun, pour réfléchir aux articulations politiques qui régissent notre ordinaire, quoi qu’on en pense – et surtout quand on l’ignore. »

> Acheter le livre :

Par courrier postal (bon de commande) / Par carte bancaire ou compte paypal (lien de paiement)

 C1 meningite

82 pages, 10 €

ISBN 979-10-94346-20-4

Juillet 2018 - 1ère édition

> Quatrième de couverture :

« Nous allons vous conter les très véridiques aventures du fameux hidalgo : Franscec Tosquelles. Qui avait l'oeil joyeux, la moustache broussailleuse et le verbe rigolard et tranchant.

Nous allons vous chanter l'histoire de ce trop peu connu Professeur Psychiste, Docteur Déconniâtre, Chevalier Don Psyquichotte, qui, au coeur d'une Europe pourrie par la folie des hommes, reconnut aux fous leur humaine et nécessaire existence, et par là révolutionna la psychiatrie. »

Porté à la scène par Frédéric Naud et Jeanne Videau, La Méningite des poireaux est le troisième opus de la "Tri-logique" : trois spectacles pour interroger nos normes mentales.

 c1 delion pi

60 pages, 5€

ISBN 979-10-94346-19-8

Juin 2018 - 1ère édition

> Quatrième de couverture :

« La moindre des choses est l'espoir que quelque chose puisse servir d'appui au sujet, confirmant la fonction phorique dont est responsable toute institution digne de ce nom. 

Et dans une telle perspective, la chose peut devenir "animée“ et donner une vision animiste du monde : même si les Occidentaux se défendent d'être animistes, leur vision du monde est en permanence prise dans ce mouvement transférentiel avec les choses du monde environnant ».

 c1 tosq infirmiers

242 pages, 22€

ISBN 979-10-94346-18-1

Mai 2018 - 1ère édition

> Quatrième de couverture :

« Ce métier ne consiste pas uniquement à garder ou soigner physiquement ces malades. Il faut avant tout leur apprendre à se conduire dans la vie. Votre tâche sera utile et aura du succès dans la mesure où vous connaîtrez mieux le malade et sa psychologie. Et plus vous aimerez le malade, mieux vous le connaîtrez. L’amour et la sympathie sont à la base des connaissances indispensables pour le métier d’infirmier psychiatrique.
Je peux vous parler ainsi et vous faire ces cours de psychologie et de psychiatrie parce qu’à Saint-Alban, vous pouvez me comprendre. Vous avez eu la chance d’avoir été dirigés par le Dr Balvet, puis le Dr Bonnafé et le Dr Chaurand vers la même orientation révolutionnaire.
Il nous aurait été plus facile à tous d’acheter des livres classiques d’infirmiers d’asile, mais leur esprit est tout à fait opposé à nos conceptions et nous ne doutons pas qu’après la guerre, la nouvelle génération psychiatrique française s’engagera dans ces nouvelles voies.
Le Dr Balvet, au congrès de Montpellier, a ouvert le chemin; vous aurez, avec lui, l’honneur d’en être les pionniers ».

> Avant-propos et chronologie contextuelle par Sophie Legrain.

> Volume 2 de la série « Archives Tosquelles » dirigée par Jacques Tosquellas (> Vol. 1 : Trait-d'union, Journal de Saint-Alban. Éditoriaux, articles, notes, 1950-1962).

> Photo de couverture :

Panneau trouvé lors de la démolition d’un bâtiment de l’hôpital de Saint-Alban, mentionnant : "L'infirmier ou l'infirmière qui aura camisolé ou aidé à camisoler un malade ou une malade sans l'autorisation formelle du Directeur, sera renvoyé immédiatement".

> Aperçus (pdf) :

Extrait : Table des matières - Avant-propos - Psychologie, Leçon 1 : « L'homme comme organisme et l'homme comme personne ».

> Présentation de la collection « La Boîte à outils »

Page 1 sur 3

Commander des ouvrages

- Par courrier postal (bon de commande)

- Par internet (carte bancaire ou compte paypal)